La Maison

Publié le par Lady Writer

Je suis terriblement attachée à cette maison. J'y vis depuis cinq ans. Elle appartenait à une famille du coin. Au début, quand je suis arrivée ici, on s'est méfiée. J'étais La Parisienne. J'ai fait des travaux qui ressemblent à un peu à ce que Dubois raconte dans "Vous plaisantez, Monsieur Tanner. "  En moins pire. Mais la maison reste inachevée, et c'est ça que j'aime bien. Il manque toujours une couche de peinture dans la salle de bains, des prises dans une des chambres, et les chasses d'eau sont toujours aussi poussives, le chauffage, l'hiver, toujours aussi capricieux.

Mais maintenant, au moins, on m'appelle par mon prénom. J'ai apprivoisé le catalan.  Ma voisine vient prendre le café. Mon voisin vient prendre l'apéritif de temps en temps. F est jaloux de lui. Même si la maison est grande, elle est toujours remplie. Ma fille vient souvent, son bébé aussi, puis il y a le défilé de copines,  de copains, d'ex, d'amis de passage, mon frère et sa tribu. L'hiver, ça se remplit à  fond à cause de tous les fans de ski,  et là, ça me donne un coup de blues, alors je voyage, je vais au soleil. Même si j'ai mon nouveau bureau dans le village, j'aime beaucoup écrire dans cette vieille maison, surtout la nuit. Il y a de bonnes ondes ici. Un bon "fite". Je suis persuadée qu'un gentil fantôme vit ici. Et qu'il ou elle veille sur moi.

Publié dans Moi-Je

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tétanos 28/07/2006 09:36

Vous donnez envie avec votre maison, loin des tumultes et des vaines agitations... c'est un peu votre château de Montaigne à vous?