Coup de chaud

Publié le par Lady Writer

Non je ne vous dirai pas qui je suis. Si je vous le dis, je me sentirais commme nue et ne pourrais plus m'exprimer ici.  Vous dire tout avec une telle liberté m'est vraiment très agréable. Et puis moi non plus je ne sais pas qui vous êtes. Alors ! Nous sommes quittes !

J'ai bien avancé dans la reprise de mon roman. J'ai compris sa structure. Elle est compliquée, mais c'est ce que je souhaite. J'ai pris des notes et je m'en sers. Mon editeur m'a téléphoné tôt ce matin, m'a laissé un message sur mon portable. "Je voulais juste savoir comment vous alliez, si vous n'aviez pas trop chaud dans vos montagnes." Oui, j'ai chaud, mais comme nous tous. Quelle joie de ne pas être à Paris, d'étouffer dans mon ancien petit appartement de la rue Cadet. Je me demande qui y habite à présent. Il ou elle doit crever de chaud sous les combles. C'est là où j'ai écrit un de mes livres qui s'est le mieux vendu. Je n'en tire aucune fierté. Je ne sais pas pourquoi celui là s'est bien vendu, et moins les autres. Je n'ai jamais rien compris au succès des livres. Et vous ?

Publié dans Le roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béatrice 28/08/2006 08:40

Le succès des livres est une alchimie, je suppose: le talent parfois, l'air du temps, une connection miraculeuse entre auteur et lecteurs, l'éditeur aussi probablement... Ah, j'en sais rien, tiens!  Quand peut-on commencer à parler de succès?  je commence à avancer sur un chemin que vous fréquentez depuis quelque temps. Ce qu'il y a de certain, c'est qu'on ne maîtrise pas grand chose en matière de ventes et de succès.

un fan 24/07/2006 11:12

Je trouve cela bien de ne pas savoir qui vous ete. Mais je vais quand meme tenter le coup. Muriel Cerf ????